Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Infos syndicales > Communiqués de presse

Communiqués de presse

Dernier ajout – mardi 16 janvier 2018.

  • Lettre ouverte à Mme Buzyn, ministre de la Santé : sans rancune et meilleurs vœux

    16 janvier 2018, par Usp

    L’USP ne peut que se réjouir des propos de Madame la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, en réaction au constat fait sur l’hôpital rapporté par APM news le 12 janvier 2018 : La nécessité d’« inventer un nouveau modèle de financement de l’hôpital » pour répondre au malaise exprimé notamment par les agents des établissements publics de santé. La ministre a promis que « des annonces vont être faites » afin que l’« hôpital public retrouve sa place dans le système de santé français », mais elle n’a (...)

  • Texte préparatoire au congrès de l’USP : Sécurité sociale et soins psychiatriques

    4 janvier 2018, par Usp

    La création de la Sécurité sociale le 5 octobre 1945, organisme de droit public, est une avancée émancipatrice majeure issue d’un siècle de lutte du mouvement ouvrier pour des protections face à la maladie, à la retraite, de la famille et des accidents de travail. Elle intègre les soins psychiatriques dans la couverture maladie obligatoire universelle qui prend en charge le soin curatif dans sa durée. La folie est donc reconnue comme maladie mentale dans un système de soin de droit commun. Dans ce (...)

  • Communiqué commun Union Syndicale de la Psychiatrie - Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux : Etre aux ordres du Ministère de l’Intérieur ne fait pas partie des vœux de la psychiatrie publique

    29 décembre 2017, par Usp

    Certaines ARS viennent de donner l’instruction aux établissements psychiatriques de faire signer sous contrôle des cadres de santé, pour une transmission aux préfectures, les notifications d’obligations de quitter le territoire pour des patients hospitalisés sous contrainte.
    Cette collusion entre des agences chargées de la santé et des décisions de police intérieure est déjà regrettable, mais l’utilisation des hospitalisations en SDRE pour repérer et contrôler des personnes non désirées sur le (...)

  • Non au tri des sans-abris

    18 décembre 2017, par Usp

    L’USP soutient le communiqué commun intitulé « Les associations s’opposent au tri des personnes sans-abri », diffusé le 8 décembre 2017 par les associations nationales d’hébergement et de lutte contre l’exclusion. Celles-ci dénoncent le projet gouvernemental, qui leur a été présenté, d’examen de la situation administrative des étrangers présents dans les centres d’hébergement d’urgence accueillant les sans-abri. Il y est prévu que des équipes mobiles, constituées d’agents de l’OFII et des préfectures, (...)

  • Dans la rue le 16 novembre !

    16 novembre 2017, par Usp

    L’ Union syndicale de la psychiatrie, comme le Syndicat de la médecine générale, appelle ses adhérent.e.s à rejoindre dans la rue le front social contre les ordonnances Macron et ses dommages considérables pour la vie et la santé des salarié·e·s. Projet d’ubérisation, fin des Comités d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail dans les entreprises, inversion de la hiérarchie des normes, cadeaux fiscaux aux plus riches, réductions des Aides pour le Logements, hôpitaux au régime sec, etc. Le (...)

  • Appel pour le 10 octobre : Non à la dictature comptable !

    6 octobre 2017, par Usp

    L’USP dénonce l’austérité à tous les étages !
    Baisse du budget et mise à mal de la Sécurité sociale, privatisation rampante, baisse du budget des hôpitaux, baisse du budget de la psychiatrie et mise à mal de la politique de secteur, utilisation des services à des fins sécuritaires ! Et encore : diminution de personnel toutes catégories, explosion des contractuels, interchangeabilité des agents incompatible avec les exigences de continuité et de globalité qu’exigent les soins de secteur en psychiatrie. Peu (...)

  • Soutien aux travailleurs sociaux de Maine-et-Loire

    5 octobre 2017, par Usp

    L’Union Syndicale de la Psychiatrie soutient la lutte des travailleurs sociaux du Maine-et-Loire contre le démantèlement de l’Aide sociale à l’enfance. Ce démantèlement, et la forme à travers laquelle il s’est réalisé, est significatif des méthodes actuelles de management néo-libéral.
    Celui-ci, qui ne tient pas compte des besoins des populations, ni de la souffrance des personnels, est malheureusement de plus en plus à l’œuvre tant dans le sanitaire que le (...)

  • Signez et diffusez la lettre ouverte des médecins hospitaliers !

    3 octobre 2017, par Usp

    Des médecins hospitaliers de la région Auvergne-Rhônes-Alpes ont initié une lettre ouverte à la ministre de la Santé pour alerter sur la dégradation du service public hospitalier et de l’accès aux soins, et le management destructeur et contre-productif.
    Rendue publique le 20 septembre 2017, elle est ouverte à signature à tous les médecins hospitaliers de France.
    Signez-la à l’adresse suivante : lettreouverteammebuzyn@gmail.com
    N’hésitez pas à nous adresser des témoignages, à l’adresse ci-dessus ou à (...)

  • Non à l’instrumentalisation sécuritaire de la psychiatrie

    2 octobre 2017, par Usp

    Le 18 août, sur RTL, Gérard Colomb veut mobiliser les hôpitaux psychiatriques pour repérer les individus radicalisés. L’ensemble des syndicats de psychiatres ont dénoncé ces propos associant psychiatrie, sécuritaire, dangerosité et terrorisme, stigmatisant ainsi les patients et les équipes. Le Conseil de l’Ordre a rappelé l’importance du secret médical sans lequel aucun travail thérapeutique n’est possible. Le ministère de la Santé a assuré le 24 août qu’il n’était « absolument pas question » de modifier le (...)

  • Résolument contre la nouvelle loi Travail et son monde

    7 septembre 2017, par Usp

    L’USP appelle ses adhérents à participer à la grève et aux actions du 12 septembre prochain contre l’application de la « loi travail XXL » et contre ses conséquences directes sur la santé et les travailleurs du secteur sanitaire et médico-social.
    Ces conséquences sont dramatiques : suppression des instances représentatives du personnel (CHS-CT), mise en péril des titularisations, réduction de la place des syndicats dans un dialogue social déjà bien mis à mal etc. C’est une précarisation accrue des (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site