Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Infos syndicales > Communiqués de presse

Communiqués de presse

Dernier ajout – jeudi 23 mai 2019.

  • Pas d’hôpital sans médecin

    23 mai 2019, par Usp

    Force est de constater que le nombre de postes vacants de praticiens hospitaliers dans les hôpitaux publics va crescendo et le nombre de spécialités en grande tension a nettement augmenté.
    Si les jeunes médecins se détournent de l’hôpital public, la question des salaires des internes, chefs de clinique, assistants et praticiens hospitaliers est un passage obligé pour redonner de l’attractivité au secteur public.
    Mais si nombre d’entre eux quittent ensuite l’hôpital public, c’est parce que leurs (...)

  • Communiqué commun : demande d’abrogation du décret autorisant l’échange d’informations entre le fichier Hopsyweb et le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT)

    13 mai 2019, par Usp

    Voici un communiqué, paru le 12 mai, qui a réuni la quai unanimité de la profession en défense du secret médical contre le fichage des malades, contre cette nouvelle dérive sécuritaire, en défense des libertés. L’USP l’a bien sûr signé ; c’est une nouvelle étape d’un long combat.
    La parution du décret publié au Journal Officiel du mardi 7 mai autorisant l’échange d’informations entre le fichier Hopsyweb et le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) (...)

  • Appel à la grève le 9 mai 2019

    6 mai 2019, par Usp

    Le service public est malade, délabré par plusieurs décennies de restrictions et de réformes destructrices, au nom de la sacro-sainte concurrence. Cette politique s’aggrave depuis 2017.
    Le traitement, un projet de réforme de la fonction publique prescrit par les Drs Macron, Philippe et Buzyn menace d’achever le malade !
    L’USP appelle à faire grève le 9 mai, et à participer à toute manifestation syndicale pour sauver notre service public.
    Pascal Boissel (...)

  • Pédopsychiatres et psychiatres du service public exigent des excuses à la suite des propos outranciers de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat au Handicap en responsabilité « des enfants les plus vulnérables » et de leurs familles

    11 avril 2019, par Usp

    Psychiatres et pédopsychiatres du service public, nous sommes atterrés par votre sortie médiatique sur les ondes de RMC. Vous y avez affirmé votre volonté « de ne plus placer les enfants autistes devant un psychiatre », en dénonçant une « prise en charge inadéquate dans les hôpitaux psychiatriques où ils n’ont rien à faire ». Vous avez même souhaité « que l’on arrête de parler de psychiatrie ». Nous vous demandons des excuses. Nous ne pouvons accepter la violence de vos propos et nous nous interrogeons sur les enjeux de votre intervention.

  • Appel : nous, psychiatres en colère, rassemblons nous !

    9 avril 2019, par Usp

    Le 34e congrès de l’USP s’est tenu ces 29 et 30 mars à Besançon. Lors de ce rassemblement, nous avons écouté des ex-grévistes de la faim du Rouvray, des « perchés » du Havre, des militantes de la Psychiatrie parisienne unifiée. Nous avons échangé avec eux longuement et intensément.
    La veille, lors d’une réunion-débat, nous avions écouté Charles Piaget, celui qui fut le principal porte-parole de la longue lutte des « Lip », à Besançon, en 1973. Avant-hier comme aujourd’hui, une lutte antihiérarchique est (...)

  • Agnès Buzyn : dernière annonce avant liquidation

    28 mars 2019, par Usp

    La majorité LREM a voté l’article 6 du projet de loi de transformation du système de santé qui habilite le gouvernement à prendre, par voie d’ordonnance, des mesures visant à la création d’un « statut unique de praticien hospitalier ». Il s’agit d’un vote sans concertation avec les principaux concernés. Ce qu’ils nomment « statut unique », c’est en fait la destruction du statut et son remplacement par des contrats pour tout le monde. C’est la porte grande ouverte aux recrutements locaux, à la discrétion de (...)

  • Levons-nous, ils sont devenus fous !

    12 mars 2019, par Usp

    Parce que notre métier consiste à observer, écouter, laisser du temps à la relation, laisser du temps au silence, Parce que notre métier consiste à donner du sens aux symptômes plutôt que chercher à les anéantir au plus vite, Parce que notre métier consiste à échanger avec les soignants, psychologues et tout autre personnel qui entoure le patient, à débattre, à se disputer, Parce que les protocoles, « prêts à penser défensifs » (Oury), nous entravent dans notre créativité et notre humanité, Parce que (...)

  • Préavis de grève pour le 21 mars 2019

    12 mars 2019, par Usp

    Madame Agnès BUZYN Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé 14 Avenue Duquesne 75700 PARIS 07
    Malakoff, le 12 mars 2019
    Objet : préavis de grève
    Madame la Ministre,
    Dans la suite du préavis du 15 janvier appelant à la grève pour le 22 janvier, l’Union Syndicale de la Psychiatrie appelle à la grève et à manifester dans Paris le 21 mars pour un renouveau des soins psychiques (blog en ligne).
    La psychiatrie et la pédopsychiatrie n’en peuvent plus. Depuis déjà plusieurs décennies, ceux qui les (...)

  • Mission flash psychiatrie : encore raté !

    14 février 2019, par Usp

    Comme Madame Buzyn et, plus généralement le pouvoir en place, Mme Wonner développe une bonne capacité à faire des constats, voire même parfois une analyse. Elles font en effet un constat unanime : la psychiatrie hospitalière est à la fois sous-financée et mal financée (Communication - Mission flash sur le financement de la psychiatrie)… une réforme nécessaire et urgente. Mais l’incapacité à revoir les orientations reste toutefois la règle et la députée s’empêtre dans ses propres contradictions.
    Dans le (...)

  • Dans la rue le 5 février - Défendre les conditions de travail des soignant.e.s, c’est défendre la santé, c’est défendre un accès aux soins équitables pour toutes et tous sur tout le territoire !

    1er février 2019, par Usp

    En psychiatrie comme ailleurs, la brutalité de la politique gestionnaire depuis des décennies entraîne la déshumanisation et la perte de sens de nos pratiques. Elle a abouti, dans le secteur psychiatrique, à la précarisation des soins psychiques et de ceux qui devraient pouvoir en bénéficier.
    Le 5 février, nous appelons à être dans la rue avec les autres personnels des hôpitaux psychiatriques, les patients, familles, les syndicats, les gilets jaunes qui revendiquent une véritable démocratie et la (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site