Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Région > Nouvelle Aquitaine > Alerte à la population

Alerte à la population

vendredi 17 novembre 2006, par Usp

RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE DU GERS SAMEDI 18 NOVEMBRE A 11 HEURES


Le projet de loi sur la « PREVENTION DE LA DELINQUANCE », proposé par le ministre de l’intérieur Mr Nicolas SARKOZY, doit être discuté à l’Assemblée Nationale à partir du 21 novembre 2006.

Il porte dangereusement atteinte aux droits individuels, promeut une société autoritariste et sécuritaire, ne peut qu’aggraver la violence sociale dont il méconnaît le contexte économique, environnemental et historique.

Ce texte de loi en effet, ne se contente pas de durcir la répression de la délinquance des mineurs, mais aussi :

- renforce le contrôle social sur tous les citoyens en généralisant le fichage de données à caractère personnel (enfants en âge scolaire, hospitalisés d’office), et en détournant le système de soins psychiatrique de son rôle soignant (hospitalisations sans avis médical, injonction thérapeutique aux toxicomanes).

- donne aux maires des pouvoirs de police exorbitants :
* instauration d’un Conseil des Droits et Devoirs des Familles

* « rappel à l’ordre » des mineurs qui perturbent la « tranquillité » publique

* mesures d’accompagnement familial pour leurs parents

* les chefs d’établissement lui dénonceront les cas d’absentéisme scolaire

* mise sous condition du versement des prestations sociales

- abolit le secret professionnel des travailleurs de l’action médico-sociale, qui devront dénoncer au maire les familles présentant des « difficultés sociales, éducatives ou matérielles », interdisant ainsi la relation de confiance à la base de tout travail d’accompagnement éducatif ou soignant.

La répression et le contrôle social systématiques des comportements individuels dérangeants vont ainsi remplacer les politiques de protection et de prévention des mineurs et des familles, qui conditionnent pourtant à l’évidence un climat social pacifié.

Les facteurs socio-environnementaux et historiques de la violence (dont l’expression individuelle n’est évidemment jamais que la conséquence visible) sont ainsi niés ; alors que tous les psychosociologues s’accordent à la rattacher à la désespérance de la jeunesse, à l’absence de perspectives d’avenir, à la perte de repères symboliques et de valeurs réellement démocratiques dans notre société actuelle.
Mr Nicolas SARKOZY, à travers ce texte trompeur et dangereux, démontre son incapacité profonde à promouvoir un modèle de Société constructif, solidaire, citoyen, éthique…

NOUS EXIGEONS LE RETRAIT DE CE TEXTE DE LOI LIBERTICIDE ! RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE DU GERS LE 18 A 11 HEURES

- Sud Santé Sociaux 32
- Comité de Défense de l’ Hôpital public 32
- Union Syndicale de la Psychiatrie Sud-Ouest
- Verts 32
- Attac 32


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site