Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > International > Article de la tribune du 9 septembre 2011 : Les données de milliers de (...)

Article de la tribune du 9 septembre 2011 : Les données de milliers de patients américains en libre accès sur le Web

vendredi 9 septembre 2011


Le dossier médical de 20.000 patients de l’hôpital de Stanford a été accessible en ligne pendant un an. La faute incomberait à un sous-traitant.

Noms, prénoms, diagnostic... et bien plus d’informations encore. Ces données, présentes dans le dossier médical de 20.000 patients de l’hôpital californien de Stanford, ont été accessibles en ligne pendant près d’un an dans l’indifférence générale. L’établissement vient seulement de s’apercevoir de la perte de ces informations, révèle le quotidien américain The New York Times.

Celles-ci ont été divulguées sur un site dédié aux étudiants, Student of Fortune, qui leur propose de l’aide pour leurs devoirs, moyennant finance. C’est d’ailleurs grâce à un étudiant que les autorités médicales américaines ont eu vent, le mois dernier, de la fuite. Le jeune internaute avait publié un message dans lequel il demandait comment convertir lesdites données sous forme de graphique.

En ligne de mire dans cette affaire, la société de facturation Multi-Specialty Collection Services, travaillant pour le compte de l’hôpital. Elle est soupçonnée d’avoir divulgué sans doute par erreur les informations contenues dans le dossier médical des personnes admises aux urgences. L’établissement médical a néanmoins précisé que les données permettant l’usurpation d’identité, comme les numéros de sécurité sociale ou de carte de crédit, ne faisaient pas partie des informations publiées.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site