Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Région > PACA > Article du 14 avril 2010 : Nouvelle victoire juridique pour les petits (...)

Article du 14 avril 2010 : Nouvelle victoire juridique pour les petits hôpitaux

mercredi 14 avril 2010


Ci- dessous un article dont la référence internet est http://www.elunet.org/spip.php?article13960 qui démontre une fois de plus que l’action en justice peut permettre la défense de l’accès aux soins pour tous.

Après l’ordonnance du juge des référés du Tribunal administratif de Nîmes de juillet 2009 suspendant la décision de la Ministre de la santé de fermer la maternité de Valréas (Vaucluse), l’’Association des petites villes de France, que préside Martin Malvy, Ancien ministre et Président du Conseil régional Midi-Pyrénées, se félicite de la décision du tribunal administratif de Nantes en date du 8 avril qui annule le refus de renouvellement d’exercice de la chirurgie ambulatoire de l’hôpital de Saint-Calais, dans la Sarthe.
Il s’agit d’une nouvelle victoire juridique pour les hôpitaux de petites villes et pour l’’APVF qui a toujours défendu le maintien d’un maillage sanitaire et hospitalier prenant en compte les besoins réels de la population.

Comme pour Valréas, le TA de Nantes se fonde sur des éléments de fond pour annuler la décision de refus de l’’ARH des Pays de la Loire, notamment sur le fait que la présence d’une unité de chirurgie ambulatoire à Saint-Calais était conforme aux objectifs du schéma régional d’organisation sanitaire. Le TA a également été sensible au fait que des investissements récents et non encore amortis ont été effectués par le centre hospitalier de Saint-Calais. Des arguments que l’’APVF défend depuis des années.

Le tribunal administratif enjoint à l’’ARH un délai de deux mois pour réexaminer la demande de l’hôpital de renouvellement de l’autorisation d’exercer l’activité d’anesthésie et de chirurgie ambulatoire ; les arguments retenus par le TA rendront difficile un nouveau refus d’autorisation de la part de l’’ARH.

L’’APVF continue à soutenir toutes les initiatives locales ayant pour objectif le maintien des activités dans les hôpitaux de petites villes, et espère que cette décision marquera un coup d’arrêt au processus de démantèlement des petites structures hospitalières."


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site