Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Infos partenaires > Autres > Dépêche APM du 8 avril 2010 : CHU de Montpellier : Jean-Louis Billy assure la (...)

Dépêche APM du 8 avril 2010 : CHU de Montpellier : Jean-Louis Billy assure la direction générale par intérim

jeudi 8 avril 2010


MONTPELLIER, 8 avril 2010 (APM) - Le directeur général adjoint du CHU de Montpellier, Jean-Louis Billy, assure depuis mercredi l’intérim de la direction générale à la suite de la suspension d’Alain Manville, a-t-on appris jeudi auprès de la direction.

Alain Manville a été suspendu mardi de ses fonctions de directeur général à titre conservatoire suite à l’arrêt de la Cour d’appel de Montpellier confirmant sa condamnation pour harcèlement moral à l’encontre de trois anciens membres de l’équipe dirigeante (cf dépêches APM EHND7002 et APM CANCQ002).

La commission médicale d’établissement (CME) a par ailleurs organisé mercredi de 9h à 17h un vote à bulletin secret sur la politique de la direction générale du CHU.

La question posée aux médecins de l’établissement était "êtes-vous pour ou contre la politique menée par la direction générale dans ses fondements comme dans sa manière ?".

Dans le collège des titulaires, où 275 médecins ont voté sur 586 inscrits, 94,28% se sont opposés à la politique de la direction générale. Les votes contre ont représenté 97,61% des votes dans le collège des non-titulaires (84 votants sur 691 inscrits).

Interrogé sur l’opportunité de ce vote au lendemain de la suspension d’Alain Manville, le président de la CME, le Pr Bernard Guillot, a précisé jeudi à l’APM que le résultat constituait un "message" pour le prochain directeur général.

"Ce message clair des médecins du CHU sera adressé à la direction et aux tutelles par la CME dans les plus brefs délais afin qu’elles prennent la mesure de leur incompréhension de la politique menée dans les hôpitaux publics", précise la CME dans une note accompagnant les résultats.

"La réflexion autour des restructurations nécessaires de nos établissements doit être menée en fonction de l’adaptation de l’offre de soins aux besoins des populations de nos régions et de l’amélioration du service rendu aux malades et non dans une stricte vision comptable et budgétaire", ajoute-t-elle.

Suite à la suspension d’Alain Manville et surtout au suicide d’un jeune anesthésiste la semaine dernière, une CME extraordinaire aura lieu lundi 19 avril en fin d’après-midi au cours de laquelle un vote de confiance vis-à-vis du président et du vice-président de la CME, Pierre-François Perrigault, sera organisé.

Le mandat de la CME étant de quatre ans, il doit normalement s’achever au printemps 2011.

cb/co/APM polsan
redaction@apmnews.comredaction@apmnews.com

CBND8001 08/04/2010 11:09 ACTU


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site