Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Infos partenaires > Service public > Dépêche APM du 8 juillet 2008 : Le nombre de médecins hospitaliers a baissé en (...)

Dépêche APM du 8 juillet 2008 : Le nombre de médecins hospitaliers a baissé en 2006, selon un rapport

mardi 8 juillet 2008


PARIS, 8 juillet 2008 (APM) - Les effectifs médicaux des établissements publics de santé ont diminué en 2006 par rapport à 2005, selon le rapport annuel sur l’état de la fonction publique dont APM a eu copie.

Les effectifs médicaux sont passés de 98.600 personnes à 94.000, selon ce rapport établi par le ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique et qui sera présenté le 16 juillet au Conseil supérieur de la fonction publique d’Etat.

Cette baisse explique à elle seule la légère diminution (-0,1%) des effectifs de la fonction publique hospitalière (FPH) en 2006.

Le personnel non médical des hôpitaux et le personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées sont, eux, en légère hausse, respectivement de 0,3% et 1,6%.

La légère baisse enregistrée par les effectifs de la FPH en 2006 fait suite à une hausse continue depuis 1996, de 1,7% en moyenne annuelle, notent les auteurs.

A fin 2006, les effectifs des hôpitaux publics et des établissements pour personnes âgées regroupaient, hors emplois aidés, plus d’un million de personnes dont 94% travaillaient dans les hôpitaux publics.

La FPH représente ainsi 19% de l’ensemble de la fonction publique.

Au 31 décembre 2006, les trois fonctions publiques rassemblaient 5,2 millions de personnes, hors emplois aidés, soit une hausse de 0,3% par rapport à 2005. La fonction publique d’Etat regroupe 49% des effectifs et la fonction publique territoriale 32%.

Le rapport montre par ailleurs que le nombre de non-titulaires a reculé en 2006 dans la fonction publique hospitalière de 1,4%, leur part s’étant néanmoins beaucoup accrue en dix ans, pour représenter 13,3% de la FPH en 2006 contre 8,2% en 1996.

La part de l’encadrement tend à augmenter, même si les catégories B et c restent prépondérantes, près d’un agent sur deux de la FPH étant de catégorie C, plus du tiers étant de catégorie B et 15% de catégorie A.

La filière soignante représente 70% des personnels non médicaux de la FPH.

Au plan géographique, le rapport montre que la fonction publique hospitalière est "moins présente au Sud qu’au Nord",

"C’est dans la région Paca et le Languedoc-Roussillon que le taux d’administration hospitalière est le plus faible, avec 13 agents hospitaliers pour 1.000 habitants". En Corse, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées, le taux est de 14 agents pour 1.000 habitants.

"Mis à part le Nord-Pas-de-Calais", les autres régions sont bien pourvues, en particulier le Limousin qui est la région française "la mieux dotée en agents de la FPH" avec 23 agents pour 1.000 habitants.

* Rapport annuel sur l’état de la fonction publique, faits et chiffres, volume 1, 169 pages.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site