Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Région > Occitanie > L’Uzège aux Etats Généraux de la Santé et de l’Assurance Maladie

L'Uzège aux Etats Généraux de la Santé et de l'Assurance Maladie

vendredi 6 octobre 2006


Les 21 et 22 octobre prochains vont se dérouler, à Bobigny (93), les Etats Généraux de la Santé et de l’Assurance Maladie (E.G.S.A.M.), pour lesquels un nombreux public est attendu. Parmi les participants, issus de multiples Associations et instances représentatives, figure une délégation Uzègeoise de citoyens et professionnels de Santé, dans la continuité des ETATS GENERAUX DE LA SANTE Gard-Lozère, qui se sont tenus à Nîmes en juin dernier.

A l’heure où la mondialisation néo-libérale tend à inclure dans le marché de l’économie et de la concurrence la plupart des services publics (poste, télécommunication, énergie (E.D.F.-G.D.F), éducation), c’est maintenant au tour de la santé d’être la cible de la marchandisation : démembrement des hôpitaux publics, disparition des hôpitaux et services de soins de proximité, abandon des politiques de prévention sont d’ores et déjà les conséquences objectives des politiques de Santé de ces 15 dernières années.

Le nivellement par le bas, à l’échelle européenne, du système de protection social qui exclu de plus en plus de citoyens de l’accès aux soins, la privatisation insidieuse de la sécurité sociale qui contribue à la précarité sanitaire et sociale, et la disparition programmée d’un système d’assurance maladie fondée sur la solidarité – y compris pour les mutuelles – font désormais partie des processus dans lesquels la France et l’Europe sont déjà engagées, aux dépens du bien être de leurs citoyens.
Pourtant, "une autre santé est possible", de qualité, pour tous, et pas nécessairement plus coûteuse pour l’Etat et les individus.

Ce nouveau système de santé sera basé sur la prévention, sur un concept global de la santé qui ne se limite pas au traitement des maladies, mais prend en compte l’ensemble des facteurs de Santé pour la population (éléments sociaux, professionnels, environnementaux, immobiliers, alimentaires …). Il propose également un autre mode de financement de la sécurité sociale, et sera l’objet des prochains ETATS GENERAUX de la SANTE et de l’ASSURANCE MALADIE.

Par ailleurs, il nous faut faire le constat que la psychiatrie est susceptible, dans l’évolution du contexte social actuel, de devenir un outil majeur de contrôle social, au service de toute idéologie dominante.

Il apparaît donc important de rappeler que la fonction première de la médecine, et donc de la psychiatrie et des acteurs de soin qui la pratique, consiste à prendre en compte et a soulager la souffrance des individus, sans discrimination, et non d’être instrumentalisée comme auxiliaire de justice, ou utilisée comme garant d’une prétendue paix sociale, au service du pouvoir et non plus des populations en souffrance

Afin de débattre de ces thèmes, et du programme proposé, et d’élaborer ensemble, sur le plan local, réflexions et propositions en vue de cet évènement, ATTAC UZEGE et le Docteur Philippe GASSER, psychiatre membre de la commission nationale Santé d’ATTAC, et de l’UNION SYNDICALE DE LA PSYCHIATRIE, co-organisateur des E.G.S.A.M., vous invitent à une réunion publique le jeudi 12 octobre à 20H30 à l’annexe du Centre Social de St Quentin la Poterie.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site