Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Infos partenaires > Service public > Le PCF dénonce la mise en concurrence des salariés de l’Hôpital Esquirol - 19 (...)

Le PCF dénonce la mise en concurrence des salariés de l'Hôpital Esquirol - 19 janvier 2012

jeudi 19 janvier 2012


La direction de l’hôpital Esquirol à Saint Maurice vient de faire connaître sa décision d’instaurer une prime au mérite. Celle-ci étant abondée par des retenues sur la prime annuelle des agents ayant fait l’objet de congés maladie et devrait être distribuée à certains salariés « méritant ». Chaque responsable d’un des pôles hospitaliers devant désigner 2 agents de son effectif qui bénéficieront de cette prime.

Le PCF dénonce cette décision parce qu’elle vise à mettre en concurrence les salariés et instaure le « management par objectif » dont on a vu les effets dévastateurs à France-Telecom. Nous dénonçons cette nouvelle attaque contre le Statut des salariés de la Fonction Publique !

Le PCF dénonce cette décision parce qu’elle vise à faire pression sur les salariés pour qu’ils s’inscrivent dans les objectifs des Pôles. Objectifs qui avec la loi HPST visent non plus à répondre au mieux aux besoins des patients, mais à répondre à des impératifs d’économie des dépenses sociales, accompagnés en psychiatrie à une logique de normalisation et de contrôle des populations. Nous dénonçons cette nouvelle attaque contre le service public hospitalier !

Le PCF dénonce cette mesure présentée comme une amélioration du pouvoir d’achat des hospitaliers.

Le PCF rappelle ses propositions de rénovation de l’hospitalisation publique en alliant proximité et réponse de qualité aux besoins de la population. Pour le PCF, le Statut de la Fonction Publique doit non seulement être maintenu mais élargi à tous les salariés du secteur qui remplissent les conditions d’une titularisation. Ce qui implique une revalorisation des carrières et une augmentation substantielle du point d’indice sur la base du SMIC à 1700 euro. Dans la Fonction Publique, plus aucun salaire ne doit être inférieur au SMIC !

Parce que « L’humain d’abord ! », le PCF défend le développement de la solidarité pour combattre la mise en concurrence des salariés
Pour toutes ces raisons le PCF, ses élus et ses candidats aux prochaines échéances, sont solidaire des salariés d’Esquirol en lutte pour s’opposer à la décision de la direction de l’hôpital !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site