Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Présentation > Textes et analyses > Amis > Manifeste anti-libéral pour le droit à la santé et à l’Assurance (...)

Manifeste anti-libéral pour le droit à la santé et à l'Assurance maladie

dimanche 22 octobre 2006


MANIFESTE EGSAM

VERSION DU 18/10/06
Soumis au débat de la Rencontre nationale des 21 et 22 octobre - Bobigny

ETATS GENERAUX DE LA SANTE ET DE L’ASSURANCE-MALADIE (EGSAM)

MANIFESTE ANTI-LIBERAL POUR LE DROIT A LA SANTE ET A L’ASSURANCE MALADIE

Faisant le constat des actes de résistance au néolibéralisme dans le secteur de la santé et de l’assurance maladie, unis par notre refus de ces politiques néolibérales, nous pensons que
le temps est venu pour le mouvement social de proposer des pistes alternatives à la marchandisation et la privatisation de ce secteur en partant des besoins sociaux des citoyens et de leurs familles.
La santé est malade du libéralisme, il y a urgence face aux attaques en cours et à venir. C’est un enjeu pour toute la population que de défendre ce bien commun de l’Humanité.

Nous avons pris l’initiative, par un processus d’éducation populaire tournée vers l’action, de discuter au sein des Etats généraux de la
santé et de l’assurance maladie (EGSAM) décentralisés dans les départements sur ce texte. Nous continuerons à élaborer ensemble un
texte pour interpeller tous les candidats et formations politiques lors des élections de 2007 et 2008.

Nous nous engageons collectivement à faire de ces élections un vrai débat populaire dans le secteur de la santé et de l’assurance-maladie.
Nous ne soutiendrons aucun candidat en particulier, mais nous prenons l’engagement d’éclairer par tous les moyens à notre disposition (réunions publiques, ateliers de lecture, communiqués de presse, etc.),
les citoyens des fondements et des conséquences de chaque programme politique proposé aux électeurs.

Réunis les 21 et 22 octobre à Bobigny (93), nous prenons l’engagement de :
- dénoncer les attaques libérales contre le système de santé et d’assurance-maladie
- continuer à travailler au sein des EGSAM dans le pluralisme le plus large possible
- renouer avec le principe du Conseil national de la Résistance qui a mis la santé et la protection sociale au cœur du projet politique en s’appuyant sur les besoins sociaux des citoyens et de leurs familles.
- de préparer les mobilisations nationales et européennes qui s’imposent pour un véritable changement de politique (ou de logique)
- -rompre avec les logiques néolibérales, initiés par plusieurs rapports (Coulomb,Chadelat,…) et passées en force (Plan Hôpital 2007,le nouveau code de la mutualité de 2001,la loi Douste-Blazy, Loi sur la prévention de la délinquance,…doivent être abrogés)
- de développer des synergies dans toute l’Union européenne pour pouvoir mener le travail d’éducation populaire et les luttes contre les directives européennes néolibérales dans le domaine sanitaire comme dans le domaine social et médico-social (SSIG , Annexe 1)
- de travailler à l’émergence, sous contrôle citoyen, d’un droit à la santé européen, et d’un financement public .

Le passage des Pays-Bas à une logique totalement assurantielle depuis le 1er janvier 2006 montre l’urgence d’une action européenne concertée.
(voir annexe 2)

Texte complet en document joint.

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site