Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Région > Bourgogne - Franche Comté > Motion relative à la politique de soins en psychiatrie

Motion relative à la politique de soins en psychiatrie

vendredi 30 juin 2017, par Usp


Monsieur le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne
Franche-Comté,

Au moment où nos collègues du Vinatier craignent de devenir exsangues au
nom de décisions et de mesures s’appuyant sur une « efficience » du soin en
psychiatrie (voir Appel des psychiatres et médecins du Vinatier Bron Février
2017) , nous, communauté médicale exerçant en Psychiatrie au sein du GHT
Doubs-Jura et du GHT Centre Franche-Comté, déclarons être exsangues.
Depuis plusieurs années, nous constatons avec inquiétude un
appauvrissement global de l’offre de soins, motivé par des logiques de
restrictions budgétaires et de rentabilité économique que nous déplorons.

Cette situation est la résultante de lois successives (loi « Nouvelle
Gouvernance » de 2005, loi « HPST » de 2009, loi de « Modernisation du
Système de Santé » de 2016), provoquant une accélération de la
détérioration des soins de qualité.

Nous tenons à rappeler solennellement que la psychiatrie s’attache à
l’humain. Pour s’occuper des patients, il faut des soignants et cela demande
du temps.

Nous dénonçons les injonctions paradoxales rémanentes qui submergent
l’hôpital et le personnel soignant et conduisent peu à peu au délitement de
notre travail clinique et de nos valeurs éthiques portant ainsi préjudice aux
patients que nous accompagnons. Nous refusons le démantèlement de la
psychiatrie publique de secteur. Ce démantèlement nuit à la prévention et au
soin des populations et ne répond pas aux missions de service public dont
nous sommes les garants.

Cette motion intervient en soutien à l’appel du 16 février 2017, signée par 166
psychiatres et médecins du Vinatier à Bron qui rappelle : « qu’une médecine
publique de qualité est un choix de société, un investissement pour lequel une
société engage les moyens nécessaires ».

Liste des 69 signataires de cette motion, exerçant au sein du CHRU de
Besançon, du Centre Hospitalier Intercommunal de Haute-Comté, du
Centre Hospitalier Spécialisé du Jura, du Centre Hospitalier de
Novillars :
Dr M Alhamwi, Dr C Aubry, Dr M Barba, Dr C Barlet, Dr L Bidault, Mme P
Blanc-Patin, Dr N Blache, Dr A Brassard, Dr L Brun-Barassi, Mme V Budescu,
Dr T Carbonnel, Dr B Chabod, Dr E Cheraitia, Dr C Cheval, Dr Costeï, Dr J
Coupas, Dr C Daillet-Martin, Dr E Dartevel, Dr A Duquet, Dr C Fest, Dr N
Feuillebois, Dr T François, Dr D Frémy, Dr C Glon-Vilenneuve, Dr E Greusard,
Dr S Guillaume, Dr B Invernizzi, Dr P Kovacks, Dr M Lecellier, Dr E Letoublon,
Dr E Levêque, Dr C Laturaze, Dr V Magnin-Feysot, Dr E Maillet, Dr K Marin,
Dr A Marinescu, Dr G Martin, Dr C Martin-Grandvoinet, Mme J Mathieu, Dr S
Mathieu, Dr E Méjat, Dr E Mercelat, Dr B Michel, Dr L Miguet-Marguier, Dr
MC Minary, Dr CN Monin, Dr M Morlet, Dr R Mot, Dr C Nétillard, Dr A Nouara,
Dr F Paineau, Mme C Parisot, Dr J Pascoa, Dr JF Pelz-Ferry, Dr M Péronti,
Dr C Pons, Dr K Réggiani, Dr R Rebrab, Dr MC Rigaud, Dr C Royo, Dr B
Rival, Dr M Sauze, Mme J Soccol-Brun, Dr D Tartary, Dr E Tissot, Pr P
Vandel, Dr M Vernet-Roy, Dr L Vulliez, Dr M Vuillemin-Bouvet

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site