Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Infos syndicales > Partenaires > Printemps de la psychiatrie - Pour soigner sans entrave

Printemps de la psychiatrie - Pour soigner sans entrave

mercredi 20 novembre 2019


Le printemps de la psychiatrie a été partie prenante de la manifestation, le jeudi 14 novembre 2019, de l’ensemble des acteurs du système public de santé. Si nous nous sommes réjouis de son ampleur, force est de constater qu’en regard, la « réponse » apportée ce jour par le gouvernement est inadmissible. La stratégie de communication déployée et les mesures proposées n’annoncent que la poursuite de la réorganisation néolibérale de l’hôpital public et sa destruction progressive. Même pas besoin d’en changer le nom, « Ma Santé 2022 » poursuit ses métastases.

Dans ce contexte, l’Assemblée Générale nationale du Printemps de la psychiatrie le samedi 30 novembre dès 10h30 au Théâtre de Gennevilliers (41 avenue de Grésillons à Gennevilliers, Métro Gabriel Péri) s’inscrit dans les actions de mobilisation de ce mouvement de grande ampleur de toute la santé. La journée sera diffusée en direct sur la plateforme de la radio associative Colifata France (www.alsolnet.com/stream/lacolifataenlace/) avec possibilité d’interventions en direct (Whats App : + 33 669 239 243 FaceBook : www.facebook.com/colifatafrance/).

Seront présents les Blouses noires de Rouen, les Perchés du Havre, les Pinel en Lutte d’Amiens, la pédopsychiatrie en lutte du 19ème arrondissement, la Psychiatrie Parisienne Unifiée, la Mili’tente de Toulouse, Le collectif Artaud de Reims, les asphyxiés de Lavaur, Humapsy, des membres du TRUC (terrain de rassemblement pour l’utilité des clubs), Serpsy, La Criée, Le collectif des 39, le Point de Capiton, des représentants des syndicats et des partis politiques ainsi que les collectifs de Caen, Lyon, Marseille, Niort, Besançon…

Plusieurs enjeux structureront cette assemblée générale :
- Faire un état des lieux des mobilisations de la pédo-psychiatrie et de la psychiatrie publique qui, depuis un an et demi, luttent pour un accueil digne et humain des personnes en souffrance psychique et de leurs familles.
- Poursuivre la construction collective du Printemps de la psychiatrie, penser son fonctionnement pour les temps à venir en lien avec les autres secteurs
- Lancer l’élaboration collective d’un programme alternatif pour l’ensemble de la Psychiatrie incluant la pédo-psychiatrie et le travail social qui ne soit ni celui des lobbys (FondaMental, Institut Montaigne, laboratoires pharmaceutiques, groupes privés lucratifs, assurances privées) ni celui des représentants gouvernementaux qui leur sont serviles (Franck Bellivier -délégué national à la psychiatrie, Martine Wonner -rapporteure de la mission flash et du rapport éponyme) et entendent détruire toute possibilité de soin psychiatrique sous couvert de « réorganisation »

Enfin, nous appelons également à la mobilisation nationale du jeudi 5 décembre pour rejeter l’ensemble de ces politiques destructrices du lien social.

Le Printemps de la Psychiatrie
20 novembre 2019
printempsdelapsychiatrie@gmail.com

Programme prévisionnel de l’AG
Déroulé de l’AG
10h00 : Accueil Café
10h30 : Prises de parole en préambule à l’AG
11h00 : Début de l’AG
Auberge espagnole pour le déjeuner
17h00 : Cloture
https://

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site