Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Région > Ile de France > Ville Evrard : motion de l’ Assemblée Générale du Corps Médical - 16 septembre (...)

Ville Evrard : motion de l' Assemblée Générale du Corps Médical - 16 septembre 2010

jeudi 16 septembre 2010


Dr Jean-clair BOULEY
Chef de Service Intersecteur 93I05
EPS de Ville Evrard
202, Av. Jean-Jaurès
93332 Neuilly sur Marne Cedex
Site Internet : www.eps-ville-evrard.fr
mail : jc.bouley@epsve.fr

Motion de l’assemblée générale du corps médical de l’EPS de Ville-Evrard

Les psychiatres de l’EPS de Ville-Evrard réunis en assemblée générale, le 16 septembre 2010, alertent les responsables de l’ARS sur les graves difficultés qui menacent la continuité et la sécurité des soins dans cet établissement.

Nous dénonçons la volonté exprimée par le Directeur de regrouper, dès le mois de novembre, les pôles actuellement existants sans aucune justification clinique et au détriment de la pratique de la psychiatrie de secteur, alors qu’à deux reprises la Commission Médicale d’Etablissement a voté à la quasi unanimité une organisation de l’hôpital sur la base un secteur de psychiatrie = 1 pôle (tout en organisant un pôle transversal groupant soins somatiques, pharmacie et D.I.M.).

Depuis près de 6 ans la direction de l’Hôpital paralyse tous les projets nécessaires aux évolutions de l’établissement. En effet, depuis la prise de fonction de la direction actuelle le projet d’établissement est arrêté, les relocalisations ne se poursuivent pas au rythme attendu ; cet immobilisme persistant démobilise les équipes. Aucune concertation n’est possible pour la construction d’un nouveau projet d’établissement, le directeur voulant imposer sa conception au mépris du projet médical et d’une organisation des soins qui a donné toute satisfaction dans le contexte d’un département qui pourtant accumule les difficultés sanitaires et sociales.

Le directeur remet en cause le statut et l’exercice professionnel de l’ensemble du personnel et particulièrement des médecins en refusant de verser les primes statutaires, de publier les postes vacants, de remplacer certains départs arguant de difficultés financières dans un établissement pourtant en excédent budgétaire.

Parallèlement l’établissement engage des dépenses considérables dans un programme informatique qui n’est pas réellement contrôlé par une commission de l’établissement. Loin de sécuriser les circuits de soins, les nouvelles mises en place informatiques ne sont pas fiables, exposent les patients à un risque iatrogène, menacent le secret professionnel et offrent moins de possibilités que les versions précédentes.

En conséquence nous suspendons notre participation au directoire ainsi qu’aux différents comités de pilotage de l’établissement.

Nous participerons à la journée d’action et de grève nationale du 28 septembre 2010 et nous nous associons à la déclaration ci jointe de la Coordination des Psychiatres Publics d’Ile-de-France.

Neuilly-sur- Marne le 16 septembre 2010
Pour le Collège, le Président de la CME,

Dr Francis Théodore


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site